Rôle de l’association

Depuis 2007, l’association s’active pour apporter les financements nécessaires au fonctionnement de Gaïa grâce aux manifestations qu’elle planifie et réalise. Pour les nouveaux projets, l’association répond aux appels à projets lancés par des bailleurs de fonds. Tout ceci se fait suivant la stratégie décidée par les membres de l’association qui assurent aussi la représentation de Gaïa et la communication autour de ses objectifs et défis.

Expliquer le nouveau logo :

Le changement de l’appellation de « la ferme thérapeutique pour handicapé » répond avant tout à une demande des jeunes de la ferme ; ils ont souhaité soustraire le mot « handicapés » de l’appellation de leur institution.
Le nom de Gaïa, déesse mère chez les grecs anciens, a été retenu pour faire référence à l’amour, l'attention et l'empathie maternels car à la ferme thérapeutique de Sidi Thabet, notre volonté est d'apporter un certain repos aux jeunes que nous soutenons et accompagnons dans leur projet de vie. Aujourd’hui, ce projet est le fruit de plusieurs démarches innovantes et d’une vision avant-gardiste qui tente de faire bouger les choses. Il s’agit également d’apprécier une volonté de dépassement de soi pour lutter contre les préjugés et casser un ordre pré établi afin de laisser la chance à chacun de s’affirmer par ce qu’il peut donner de mieux. Pour rejoindre ces idées traduites par notre nouvelle appellation, l'étymologie arabe « Ghaia: غاية » conforte notre choix car elle nous mène à ne pas perdre de vu notre mission première et notre objectif principal qui est d’apprécier la beauté harmonieuse de la vie, n’excluant personne.